https://autohypnose-hypnose.com/crises-angoisse-les-solutions-pour-sen-debarrasser/

Rédigé le 07/03/2024
Sandrine Belmont

Les crises d’angoisse sont imprévisibles et terrifiantes pour les personnes qui les expérimentent. Heureusement, il existe des solutions pour s’en débarrasser. Je vous en partage justement quelques-unes dans cet article. Mais avant cela, il est important que vous cerniez davantage ce qu’est une crise d’angoisse. Quels sont les causes et symptômes de ce trouble de l’anxiété ? Pourquoi ces attaques de panique reviennent-elles fréquemment chez certaines personnes ? Voyons ça.

 

C’est quoi une crise d’angoisse ?  

Les crises d’angoisse sont des manifestations physiques de stress. C’est un peu comme si notre corps réagissait alors que notre esprit ne sait pas vraiment pourquoi. Si vous avez déjà fait une crise de panique, je pense que nous serons d’accord sur un point. La première fois que nous y sommes confrontés, ce peut être une chose très effrayante. Sur le coup, on se demande vraiment ce qui se passe. On peut même avoir l’impression que quelque chose de grave se produit, comme une crise cardiaque. 

Les symptômes  

Voici quelques symptômes d’une crise d’angoisse : 

  • accélération du rythme cardiaque ; 
  • respiration courte ; 
  • changement de température ; 
  • tremblements ;
  • sensation d’évanouissement ; 
  • sensation de mort imminente ;
  • nausées, etc. 

Certains d’entre eux vous paraissent peut-être banals. Par exemple, quand on décide de faire de la course à pied, il est normal que le cœur s’accélère. Cependant, lors d’une crise d’angoisse, l’intensité de ces signes est décuplée. Votre système nerveux sympathique en est le principal responsable. C’est un peu comme s’il était trop sensible et surréagissait au moindre problème. 

Il y a également une question qui revient souvent : « Est-il possible de mourir d’une crise d’angoisse ? » La réponse est « NON ». Certes, les symptômes peuvent être très violents, mais une crise d’angoisse ne présente aucun risque physique.  

➥ À lire aussi : tout ce qu’il faut savoir pour mieux gérer son stress au quotidien

Les causes 

Les causes d’une attaque de panique sont nombreuses. En voici quelques-unes :

  • une fatigue importante ;
  • un stress récurrent ; 
  • un surmenage ; 
  • des émotions non prises en compte ;
  • une phobie, etc. 

Elle peut aussi arriver à n’importe quel moment de la journée. Il n’y a pas vraiment de règle. Heureusement, il existe des solutions pour diminuer les symptômes (je vous en parle dans la suite de cet article). 

Pourquoi les crises d’angoisse reviennent ? 

pourquoi les crises d'angoisse reviennent

Après sa première crise, on peut conserver la peur d’en revivre une. Nous pouvons d’ailleurs comparer cela à un traumatisme. En bref, vous avez vécu une situation qui continue de vous créer des émotions fortes. Il vous suffit simplement d’y penser pour que cela se produise. 

Imaginons que vous ayez fait une crise de panique au restaurant ou au supermarché. Dans ce cas, vous risquez d’associer le lieu à l’angoisse. Ce que je veux dire par là, c’est qu’à chaque fois que vous y retournerez, vous allez toujours avoir cette petite voix dans votre tête qui vous dira : « Pourvu que je ne refasse pas une crise d’angoisse» 

C’est ainsi que commence « la peur d’avoir peur ». En fait, plus vous avez peur d’en faire une nouvelle, plus vous surveillez les signes et plus ils se déclenchent… Car oui, ce sur quoi on se focalise, on a tendance à l’amplifier. Et là, comme vous vous en doutez, vous entrez dans un cercle infernal. 

Ensuite, ce qui peut également majorer le problème, ce sont les endroits où vous allez vous dire : « Si jamais je ne me sens pas bien, il faut que je puisse en sortir. » Bien sûr, vous pouvez vous dire ça de manière consciente ou non. Mais quoi qu’il en soit, c’est aussi pour cette raison que les bouchons ou les autoroutes en voiture peuvent être terriblement angoissants chez certaines personnes. 

Comment calmer les crises d’angoisse ? 

guérir les crises d'angoisse

Le meilleur moyen de faire disparaître ces crises d’angoisse est d’agir sur votre système nerveux sympathique qui est trop réactif. Pour ce faire, plusieurs solutions s’offrent à vous. En voici quelques-unes. 

La cohérence cardiaque 

La cohérence cardiaque est une technique de respiration qui vise à ralentir le système nerveux sympathique (c’est lui qui provoque des signaux de stress). Vous trouverez facilement des applications pour vous aider à respirer en cohérence cardiaque. Je pense notamment à Heart Rate + ou encore RespiRelax+

L’acceptation 

Rien ne dure jamais ! Il en va de même pour les crises d’angoisse quand elles se produisent. Alors le moment venu, ne luttez pas. Acceptez la crise d’angoisse et demandez-vous ce qui déclenche cette panique. Les premières fois, vous pourriez avoir du mal à lâcher prise, mais peu à peu, vous parviendrez à mieux les gérer. 

L’hypnose 

L’hypnose est un des moyens les plus efficaces pour calmer les attaques de panique. Cependant, sachez qu’il ne suffit pas d’une seule séance pour les faire disparaître. Pour en venir à bout, vous avez besoin de faire un vrai travail de fond. 

Pour tout vous dire, cela peut s’avérer long et laborieux. Ça dépendra notamment de l’ancienneté du problème. Mais ne vous découragez surtout pas. Le danger ultime est que vous multipliez les crises et que vous finissiez par vous couper de l’extérieur et de toute vie sociale. Si vous avez tendance à faire des crises de manière récurrente, je vous recommande de vous faire accompagner par un professionnel de la santé

Vous pouvez aussi apprendre à pratiquer l’autohypnose. Une fois de plus, cela peut vous permettre de diminuer votre niveau de stress et de mieux gérer vos émotions. D’ailleurs, si cela vous intéresse, venez découvrir pourquoi et comment pratiquer l’autohypnose

La méthode EMDR

L’EMDR (Eye-Movement Desensitization and Reprocessing) est une technique thérapeutique qui repose sur une stimulation bilatérale sensorielle. Elle va agir alternativement sur le côté gauche et droit du cerveau pour favoriser la production d’un neurotransmetteur, appelé l’acétylcholine. Celui-ci est justement connu pour atténuer les angoisses

Cette méthode aide notamment à mieux gérer un traumatisme. Bien sûr, il sera toujours présent chez le patient, mais ne sera plus une source de souffrance.